top of page
Rechercher

La magie des émaux

Fusion, incandescence, et explosion de couleurs...

Un processus alchimique et volcanique.


nuancier pour les émaux

Mon nuancier d'émaux...

Mes toutes premières expérimentations avec la matière, pour l'apprivoiser et me rendre compte de la palette à ma disposition.

En le fabricant, je me suis souvenue que quand j'étais petite, j'aimais traîner devant la vitrine d'une grande papeterie de Genève, pour admirer les beaux coffrets en bois de crayons de couleur aquarellables Caran d'Ache qui me faisaient rêver...

J'en ai reçu une magnifique boîte de 80 crayons à mes 18 ans, qui m'accompagne encore aujourd'hui (et qui depuis a je crois suscité une autre vocation, la relève est assurée)

Et je peux encore passer des heures à traîner dans les magasins de Beaux-Arts...


Les poudres de minéraux et les oxydes métalliques qui donnent leur couleur à l'émail, avant d'être chauffés, ne sont pas souvent, pour ne pas dire jamais, de la teinte finale obtenue après fusion.

Etablir un nuancier est essentiel, c'est un outil indispensable pour voir la couleur du verre, les opaques, les transparents, comment ils rendent appliqués directement sur le cuivre qui sert de support ou bien par-dessus une autre couleur.

C'est ce qui me permet de pouvoir jouer à "reproduire" une photo de fond de lagon ou de vue aérienne, ou encore un tableau abstrait dont la composition m'attire, ou une texture rouillée dont j'ai toujours aimé les nuances si particulières.

J'ai beau pouvoir bouger et mettre en perspective mes petites plaques du nuancier, il reste tellement de magie à l'oeuvre au moment de l'appliqué des poudres (avec une mini-passoire, la précision étant quelque peu aléatoire !) et beaucoup de feeling puisque je ne peux réellement "voir" le résultat avant la fonte.

D'ailleurs au moment de la chauffe à plus de 900°, la texture poudrée si fine prend très vite un aspect granuleux de sucre en poudre, puis de peau d'orange, pour arriver à la fusion... Un moment d'incandescence ou le verre devenu liquide devient coulée de lave, rouge luminescente.

Et puis vient le temps de la magie...

En refroidissant, les couleurs apparaissent une à une, pour dévoiler le rendu final, comme l'image qui apparaissait lentement autrefois dans le bain du révélateur lors du développement des photos argentiques.

C'est pour chacune des pièces un instant hypnotique.

Un moment où, le souffle suspendu, je regarde étonnée apparaître tout un monde...



bague argent emaux aux couleurs du lagon caledonien

Vous pouvez découvrir les bijoux de la collection FUSION ici et d'autres de mes expérimentations sont visibles


signature flor




Vous souhaitez être informé.e des dernières nouveautés de la boutique, recevoir la lettre de l'atelier et des des offres exclusives ?


0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page